Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10532/2978
Title: From landscape to fork: value chains based on ecosystem services
Other Titles: Depuis le paysage jusqu’à l’assiette: chaines de valeur basées sur les services écosystémiques
Authors: Bernués Jal, Alberto
Rodríguez Ortega, Tamara
Olaizola, M.
Issue Date: 2016
Citation: FAO-CIHEAM Network on Sheep and Goats. Joint seminar of the Sub-Network on Production Systems Sub-Network on Nutrition: Montpellier, France, 16 - 18 june 2015
Abstract: We present a comprehensive conceptual framework for novel food value chains linking agricultural landscapes (grazing agroecosystems) with consumers and citizens through the ecosystem service concept. The framework integrates three main components that can be affected by markets, policies and other general drivers. The first component is the grazing agroecosystem that provides a wide variety of ecosystem services to society and farmers in particular (e.g. forage). These ecosystem services can be quantified in biophysical terms, but also from a socio-cultural and economic perspective. The second component is the farm that benefits from certain provisioning and non-provisioning (regulating, supporting and cultural) services while at the same time affects the agroecosystem with particular agricultural practices. The farm provides specific quality products that could be linked to the particular landscape or agroecosystem where is located. The third component is the consumer, including diverse quality perceptions and demands for food products, and the societal demands for public goods (non-provisioning ecosystems services) delivered by multifunctional agriculture (e.g. cultural landscape), including “ethical” concerns about the model of agriculture and the food chain. There are driving forces that influence the three components and the interrelations among them. On the one hand, decision makers are responsible for establishing the legal framework and policies in terms of nature protection, agro-environmental schemes for land management, and market, food quality and safety regulations. On the other hand, more general drivers such as climate, markets of inputs and outputs, or consumer’s lifestyles and trends, can also affect the agroecosystems, the farms and the consumer demands. We operationalize the framework with empirical data of sheep farming systems in Mediterranean Spain
On présente un cadre conceptuel pour de nouveaux chaines de valeur mentant en relation le paysage agricole (écosystème agro-pastoral) avec les consommateurs et la société a travers du concept service ecosystémique. Le cadre proposé comprend trois principaux éléments qui sont influencés par les marchés, les politiques et des autres facteurs clés. Le premier élément est l’écosystème agro-pastoral qui fournit une grande variété de services écosystémiques à la société et aux éleveurs, en particulier (par exemple fourrage). Ces services écosystémiques peuvent être quantifiés sous le point de vue biophysique, mais aussi sous une perspective socio-culturelle et économique. Le deuxième élément est l’exploitation agricole qui se bénéficie de certains services d’approvisionnement et de non-approvisionnement (de régulation, culturels et de soutien) et les agro-ecosystèmes sont à leur tour affectés par les exploitations, notamment, avec les pratiques agricoles. L’exploitation fournit des produits de qualité spécifique que peuvent être liées au paysage où elle est située. Le troisième élément est le consommateur, en considérant la diversité de la qualité perçue et des demandes par rapport à la production d’aliments, et les demandes de la société pour les biens publics fournis par l’agriculture multifonctionnelle (par exemple, le paysage culturel) et leur souci sur le modèle d’agriculture et des filières. Il y a forces moteurs qui ont des effets sur les trois éléments et leurs interrelations. D’une côte, les décideurs sont responsables de l’établissement du cadre légal et des politiques pour protéger la nature, des mesures agri-environnement pour gérer la terre, et les marchés et des régulations sur la qualité et sécurité des aliments. D’une autre côte, le climat, les changements dans les modes de vie et tendances des consommateurs peuvent, aussi influer sur les agroécosystèmes, les exploitations et les demandes des consommateurs. Cette approche est mise en oeuvre avec de données empiriques sur des systèmes ovines méditerranéennes (Espagne).
URI: http://hdl.handle.net/10532/2978
License: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/es/
Appears in Collections:[DOCIART] Artículos científicos, técnicos y divulgativos

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
2015_155_a.pdf1,06 MBAdobe PDFView/Open


This item is licensed under a Creative Commons License Creative Commons